Débat et rencontre avec Alain Cavalier, Harold Manning et Joseph Morder autour du film « Le Lieu du Mélodrame – L’Appartement »

Posted on

Mardi 11 février 2020 à 13h00, à l’occasion de la dernière projection au cinéma le Saint-André des Arts à Paris du film que j’ai monté, « Le Lieu du Mélodrame – L’Appartement » diffusé au sein du programme intitulé « Correspondance Mélodrame », le cinéaste Alain Cavalier viendra présenter le film avant la séance. La projection sera suivie d’un débat mené par Harold Manning (réalisateur/scénariste) avec le réalisateur du film Joseph Morder.

Le programme « Correspondance Mélodrame » proposera avant « Le Lieu du Mélodrame » la diffusion du court-métrage « Correspondance Pelliculaire » réalisé par Bruno Bouchard.

Extrait de l’article du Figaro : « Comme son ami Alain Cavalier, avec qui il a échangé une correspondance filmée, Joseph Morder capte le flux de la vie, le passage du temps, la trace des êtres chers. Leur rencontre au cinéma Saint-André des Arts (30 rue Saint-André des Arts), charmera les cinéphiles. Ces deux «filmeurs» ont en commun la modestie et l’humour. «C’est un film immobilier, où tout est fait maison», commente Joseph Morder. »

Site du cinéma le Saint-André des Arts : www.cinesaintandre.fr

LE LIEU DU MÉLODRAME : L’APPARTEMENT

Documentaire • 55min • Numérique • Couleur/Noir&Blanc

Réalisation : Joseph Morder – Montage : Florian Benac

Synopsis : Depuis 1967, Joseph Morder filme en Super 8, 16 mm, vidéo, 35 mm, l’appartement familial en France, où il est arrivé à douze ans. Il y a vécu avec sa mère et son frère, dans l’attente du retour d’Amérique Latine d’un père qui repartira aussitôt. Durant cinquante ans, cet appartement est resté au centre de sa vie et de son travail…

Notes sur le film

Joseph Morder filme depuis 50 ans, en Super 8, 16 mm, vidéo ou 35 mm, l’appartement familial où il a vécu avec sa mère et son frère. Ce lieu de mémoire est au centre de sa vie et de son œuvre.

Un jour, il débarque chez Florian Benac avec des heures et des heures de ces images pour les monter et créer un film : Le Lieu du Mélodrame – L’Appartement.

Une contrainte supplémentaire s’invite alors : s’interdire toute image, toute phrase, toute syllabe qui ne soit déjà présente dans les rushs, même pour créer la voix off ! C’est du collage, fait film…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *